Präna, l'énergie vitale ou la force vitale

Http ita yoga fr wp content uploads ita yoga anne boyer low 014

Prana est un mot sanskrit dérivé de deux racines :

"pra" qui est un préfixe usé pour indiquer la constance et "na" qui veut dire mouvement.

Ainsi le prana se défini comme une force en constant mouvement.

Sans le prana, personne ne pourrait exister en ce monde. Minéraux, comme végétaux, insectaux, animaux ou humains.

Le prana est l'énergie de l'univers, car il n'y a pas un endroit ou elle n 'est pas, de tous temps et pour tous temps ; mais l'homme a désapprit à la voir, la sentir, la palper, la humer, la connaître, la respirer, l'inspirer..

Nous ne vivons que par et grâce au prana.

le prana se comprend par l’essence causale du vivant.

Tout ce que l’on regroupe sous terme générique de « l’énergie » , de même pour la création physique, les courants nerveux, l’électricité, le magnétisme, les pensées et les efforts intellectuels, toutes ces énergie sont des différentes manifestations du prana.

Le prana est lié au mental, et par le mental, à la volonté ; par la volonté, il est lié à l’âme individuelle, et par cette âme, à Dieu.

Le prana est contenu dans la nourriture solide et liquide que nous absorbons. Nous l'absorbons directement par les poumons et les nadis (système pranique comme il y a le système lymphatique, nerveux ou circulatoire) et qui nous fournit plus de 70% de notre énergie vitale.

Nous l'absorbons par le biais de la respiration.

Nous l'absorbons par les poumons et par la peau. Nous l'absorbons par notre canal pranique, qui était en fait notre principale source d'absorption du temps de l'Atlantide. Mais nous avons désappris, nous avons oubliés, et comme tout ce qui ne sert pas s'atrophie, notre canal pranique s'est atrophié lui aussi.

Mais nous pouvons retrouver le chemin, nous pouvons nous réveiller et nous souvenir.

Nous pouvons le réactiver. Il n'est pas disparu totalement, il est toujours là, en veille, en instance de.... en instance du réveil.

 

Le Prana n'est pas uniquement un concept védique (Védique : relatif au véda, livre sacré des Hindous)

La notion de l’énergie vitale n’est pas seulement utilisée en Inde. Cette énergie essentielle possède autant de noms que le nombre des civilisations. Les peuples de Polynésie l’appelaient Manna, les aborigènes de l’Amérique l’ont nommée Orenda, en hébreu elle s’appelle Ruah, dans les cultures islamiques c’est Barraka, en Chine Qi, Paracelse l’entendait par Orheus.

Respire.

Cette force a été profondément étudiée par des scientifiques du XXème siècle. 

Même si le prana reste invisible, la science moderne a appris à le détecter. Des appareils voient la manifestation du prana sous la forme de l’aura.

L’aura de l’homme et de tous les êtres vivants est visible grâce au travail basé sur le principe de Kirlian (scientifique du XXème siècle). On a également découvert l’élément de cette force – psychon. Cet élément maintient le fonctionnement constant de notre système nerveux, et par conséquent, tous les autres systèmes et les organes internes de notre corps. Il a été prouvé que cette force est à la base de tout ce qui existe dans l’Univers.

Aujourd’hui la science commence à prouver ce qui a été dit dans les Vedas il y a plusieurs millénaires.

 

Le Niveau du Prana détermine le niveau de notre vitalité

Un grand yogi du XXème siècle Sivananda Swami dans son livre « Science du pranayama » affirme :

 

« Ce qui fait fonctionner la machine d’un train ou d’un bateau à vapeur, ce qui fait voler les avions, ce qui fait bouger le souffle dans les poumons, ce qui représente la vie même de ce souffle, c’est le prana. »

 

Ainsi, le but de la guérison et de l'auto-guérison et du maintien de la santé dans toutes les médecines orientales, dont le yoga et celle de notre médecine traditionnelle d'Hyppocrate en naturopathie est d’augmenter le niveau du prana.

Tant qu’il y a de l’énergie vitale dans notre corps nous sommes en vie, quand il n’y en a plus, nous mourrons.

Le prana est le lien entre le corps subtil et le corps physique. 

 

 

Le nez

Le nez est un organe mystique, il est capable de sentir le prana. Le nez sent le prana en tant que fraîcheur alors que son absence se ressent par ce que l’on appelle « l’enfermé ». On ne peut sentir le prana, mais on peut sentir son énergie. Elle se manifeste à travers l’odeur. C’est pour cette raison qu’en Orient tout ce qui concerne l’encens et les divers aromes naturels est, depuis toujours,  tellement prisé. Les odeurs portent la force du prana. Aujourd’hui c’est par l’odeur que l’on peut dire si un fruit est « bien naturel », s’il a été élevé au soleil ou avec les moyens impitoyables de l’industrie. Avec les personnes c’est par les paroles que l’on communique, alors que la connexion à la Nature passe toujours par le nez !

 

Comment augmenter cette énergie ?

Les sources principales du prana sont : l’air, l’eau, la nourriture, l’énergie solaire. C’est la Nature, qui est la source inépuisable du prana.

La Nature c’est juste un autre nom pour le Divin. 

Massif du carouxHttp www declencheraccouchement com wp content uploads 2015 03 energie vitale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nouriture :

Les produits alimentaires qui sont riches en prana sont les suivants : graines germées, fruits et légumes biologiques cultivés au soleil, céréales complètes, salades vertes, herbes aromatiques, lait cru et autres dérivés du lait non pasteurisé.

Mais en même temps il existe des produits alimentaires qui enlèvent le prana : la viande, le poisson, les conserves, les produits génétiquement modifiés, les produits raffinés (sucre blanc, farine blanche etc.), l’alcool, le café, le thé, le tabac.

 

L'eau : 

L’eau de source de montagne est particulièrement riche en prana, mais aussi l’eau ionisée. L’eau du robinet, même si elle est bien filtrée, est dévitalisée.

 

Le soleil :

L’énergie du soleil est également riche en prana, surtout le matin. Par contre, à partir de 11h30 jusqu’à 16h30 le soleil ne possède plus de la force qui guérit et peut même devenir nocif.

 

L'air : 

L’air est la source principale du prana. Il est essentiellement riche en énergie vitale dans les montagnes, dans les endroits éloignés de la ville, dans la nature. Il y a très peu de prana dans les mégapoles. C’est pour cela que nous ne pouvons nous reposer correctement qu’en quittant la ville.

 

La pratique de pranayama :

Pranayama est un système yogique d’exercices respiratoires. Cette pratique renforce considérablement et équilibre le corps pranique et apporte les bénéfices à notre corps physique ainsi que tout le système des corps subtils.

 

 

Arbre prana

Quand on commence à étudier ce que représente le prana, l’on comprend que dans notre vie il n’y a pas de séparation distincte entre le matériel et le spirituel, que tout est lié. Sachons voir le prana partout, apprécions le dans tous ses formes, et remercions le de nous offrir chaque moment de cette vie si précieuse.

 

source : https://yoga-et-vedas.com/prana-lenergie-vitale/